Recherche

L’agriculture en Luberon

creteLubC’est,

La principale occupation de l’espace, + de 50% du territoire, environ 50 000 ha de surfaces agricoles (SAU) plus 20 000 ha de surfaces pastorales.

Une source d’emplois et de vitalité rurale, prés de 2000 agriculteurs professionnels (RGA 2010)

Des paysages emblématiques. L’élevage  par le pâturage permet de lutter contre les incendies et l’enfrichement

Une grande diversité de produits de terroir, on ne compte pas moins de 13 signes de qualité (AOC, IGP etc).

truffe

Un exemple d’agriculture méditerranéenne : fruits et légumes/céréales/viandes/produits laitiers/huile d’olive et vin. La diète méditerranéenne    est inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Une des facettes du patrimoine local : savoir faire, culture et gastronomie.

Mais l’agriculture est aussi fragile (pression urbaine, vieillissement des agriculteurs, difficultés d’installation et de transmission, Politique Agricole Commune …)

 

Que fait le Parc face à ces enjeux ?

  • Valorisation des productions locales de qualité (Pomme de terre de Pertuis, Blé meunier d’Apt, marque Parc => lien marque Parc, et produits du terroir).
  • Développement des circuits courts et de proximité (marchés paysans, points de vente collectifs, opération « De la ferme à ta cantine ») => liens vers les pages du site correspondantes
  • Innovation autour des bio-ressources :  bio matériaux; biocarburant pour les exploitants agricoles
  • Opération pilote pour la  maitrise du  foncier agricolepour l’installation et la transmission des exploitations.